Gouvernance

CRIAW-ICREF est un organisme à but non lucratif gouverné par un conseil d'administration.

Membres du Conseil d'administration


Amber Fletcher, Présidente (Oct. 2016 – Sept. 2019)

Amber Fletcher est professeure adjointe au département de sociologie et de sciences sociales de l’Université de Regina. Ses recherches interdisciplinaires examinent les expériences quotidiennes des changements au macro-niveau en matière de politiques et de climat, avec un accent particulier sur les femmes et l’agriculture.

Amber dirige présentement un projet de recherche sur les dimensions sociales et sexospécifiques des aléas climatiques dans les communautés agricoles et forestières de la Saskatchewan en appliquant un cadre intersectionnel. Elle est également engagée dans un projet de recherche national sur des stratégies d’engagement politique visant à aborder les enjeux de genre au Canada. Ses recherches ont été publiées dans plusieurs revues et anthologies internationales. Son livre (corédigé avec Wendee Kubik) intitulé Women in Agriculture Worldwide: Key Issues and Practical Approaches a été publié par Routledge en 2016.


Angela Regnier, Présidente Entrante (Oct. 2016 - Sept. 2019)

À titre de militante de longue date dans les secteurs du travail et de l’éducation supérieure, Angela Regnier est profondément engagée envers la défense de droits enracinée dans un cadre féministe intersectionnel. Elle possède une vaste expérience d’organisation féministe aux paliers local, régional et pancanadien dans les services publics, la justice sociale, les droits des personnes handicapées, la diversité et les droits de la personne. Angela a travaillé pour le Fonds d’éducation et d’action juridiques pour les femmes, l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université et la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. Basée à Calgary, Angela travaille présentement pour l’Alberta Union of Provincial Employees. Elle possède une maîtrise en sociologie de l’Université York et une maîtrise en droit de l’Osgoode Hall Law School.


Cindy Hanson, Présidente Sortante (Oct. 2013-Sept. 2016, Oct. 2016 – Sept. 2019)

Cindy Hanson est professeure adjointe en éducation des adultes et a fait de la recherche dans les domaines des études du genre, autochtones et féministes. Cindy fait usage de cadres participatifs dans sa recherche. Elle a aussi reçu une bourse de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines pour travailler avec des tisseuses Mapuches au Chili et des brodeuses autochtones en Saskatchewan et ainsi étudier comment les apprentissages traditionnels sont transmis (ou rompus) de génération en génération. Cindy est impliquée dans un projet de recherche sur l’action participative avec la Session d’éducation des femmes syndiquées des provinces des Prairies et travaille aussi sur une étude, financée par le Centre de recherche de la santé des personnes indigènes, qui étudie les survivantes au sein du processus des demandes relatives aux pensionnats autochtones. Cindy écrit et travaille sur plusieurs projets qui ont une approche intersectionnelle et participative à la formation à l’égalité entre les sexes internationalement et a mené des formations et des études sur l’analyse des genres au Canada et globalement dans plus de 12 pays. 


Nicole Beier, Secrétaire (Oct. 2017 – Sept. 2020)

Nicole détient un baccalauréat en droits humains de l’Université Carleton et a consacré 10 ans au bénévolat pour diverses organisations de droits de la personne, incluant : Amnistie international, ICREF, Oxfam Canada, Ingénieurs sans frontières et VéloToronto. Elle a été la coprésidente fondatrice du groupe communautaire Oxfam à Toronto et a été, de 2013 à 2017, la collectrice de fonds des événements spéciaux de la Fondation Wellspring pour les personnes atteintes de cancer. Nicole est présentement une étudiante d’études supérieures à l’Université Carleton dans le programme de maîtrise en politiques et administration publique et focalise ses études en droits humains, en justice de genre et en politique sociale.


Rosa Barker, Membre du Conseil (Sept. 2014 – Sept. 2017, Oct. 2017 Sept. 2020)

Rosa Barker est une agente d’équité à l’Association canadienne des professeures et professeurs de l’université. Elle travaille en étroite collaboration avec les membres pour développer les stratégies concrètes pour adresser l’inégalité dans les universités et collèges canadiens. 

Rosa travaille avec les autres syndicats et organisations nationales pour promouvoir équité et diversité dans le mouvement syndical. Avant se joindre au ACPPU en 2010 elle a enseigné les cours à l’Université de Trent et Queen’s dans les études des femmes,  post colonialisme et la littérature anglaise. 


Alana Cattapan, Membre du Conseil (Sept. 2015 – Sept. 2018, Sept. 2018 - Sept. 2021)

Alana est une chercheure et activiste féministe, ayant écrit de nombreuses publications, et ayant de l’expérience dans l’écriture d’applications pour les subventions.
Elle a un doctorat en sciences politiques de l’Université de York, et est actuellement boursière postdoctorale de l’institut de recherche en santé du canada au sein de la Faculté de Médecine de l’Université Dalhousie. Elle est largement impliquée dans le collectif féministe « Rise Up! » (qui archive l’histoire féministe du Canada en ligne), et participe activement aux « Women’s and Gender Studies et Recherches Féministes »

Ses recherches se concentrent sur la santé génésique des femmes et les politiques publiques qui l’entourent, ainsi que sur l’accès aux services de santé des personnes trans.


Geneviève Desrosiers, Membre du Conseil (Sept. 2018 - Sept. 2021)

Geneviève Desrosiers a acquis une formation et une expérience importante portant sur l’administration publique, financière et internationale, et en gestion communautaire et de projets. Elle a travaillé à Condition féminine et au ministère de l’Immigration pour plusieurs années et était aussi bénévole pour diverses organisations à but non lucratif qui ciblent les enfants, le parentage et la garde d’enfants. De plus, elle a dédié de nombreuses années au bénévolat pour le Centre d’Encadrement pour Jeunes Femmes Immigrantes (CEJFI) en tant que trésorière et coordonnatrice. Geneviève est présentement une conseillère au Cabinet Conseil RHRE.


Tammy Findlay, Membre du Conseil (Oct. 2017 – Sept. 2020)

Tammy Findlay est une professeure adjointe et la présidente du département de sciences politiques et d’études canadiennes à l’Université Mount Saint Vincent à Halifax. Ses recherches se focalisent sur l’intersectionnalité féministe et la politique sociale, les services de garde à l’enfant, la représentation des femmes et la gouvernance démocratique. Auteure du livre Femocratic Administration : Gender, Governance and Democracy in Ontario (2015), elle est aussi une associée de recherche du Centre canadien d’alternatives stratégiques de la Nouvelle-Écosse.


Arlene Haché, Membre du Conseil (Oct. 2017 – Sept. 2020)

Arlene Haché a travaillé le long de sa carrière auprès des communautés au nord du Canada, surtout avec des femmes autochtones. Elle a été la directrice administrative du Centre des femmes de Yellowknife/Centre pour les familles du Nord pour plus de 22 ans. Elle a une longue historique de réalisation de recherches communautaires et de programmes liés au genre.


Carol Hiscock, Membre du Conseil (Sept. 2018 - Sept. 2021)

Carol Hiscock est une physiothérapeute et une spécialiste en administration des services de santé avec de l’expérience poussée en soins de santé sans but lucratif. Elle a un intérêt prolongé pour la condition féminine d’un point de vue nordique, surtout à l’égard de l’accès des femmes du Nord aux soins de santé et aux services. Elle a dirigé et organisé plusieurs projets de recherches et d’éducation sur cette question.

Avant de déménager à Winnipeg en 2004, Carol a travaillé au nord du Manitoba en offrant des services de physiothérapie aux communautés et aux réserves. De plus, elle a développé diverses organisations à but non lucratif variant du développement de un services régionaux au Nord d’une organisation provinciale qui offre des services aux personnes handicapés (SMD), de l’introduction de la planification de santé et d’éducation féministe par un modèle coopérative (Gatekeepers et NOW), à l’identification d’un besoin de services physiothérapeutes, de les mettre à point et de les pratiquer sur place pour de nombreuses années.

Carol est la présidente sortante du Conseil d’administration du Centre d’entreprise des femmes du Manitoba (WECM), la vice-présidente du Conseil du Collège des hygiénistes dentaires de Manitoba et la présidente du Conseil provincial des femmes de Manitoba.


Prabha Khosla, Membre du Conseil (Oct. 2016 – Sept. 2019)

Depuis plus de 15 ans, Prabha travaille sur des enjeux de durabilité urbaine, d’environnements urbains, de démocratisation de la gouvernance locale, d’eau et de systèmes sanitaires, de formation et de renforcement des capacités et d’égalité et d’équité en matière de gouvernance, planification et gestion au palier local. Elle a œuvré avec des communautés et des gouvernements locaux et nationaux dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Son travail est influencé par la justice sociale et environnementale et par l’égalité entre les sexes.

Elle a travaillé comme consultante pour l’Alliance genre et eau, l’UICN, ONU-HABITAT, Femmes et villes international et d’autres organisations internationales. Elle a publié des livres, articles et documents sur les enjeux susmentionnés. Elle est membre fondatrice de la Toronto Women’s City Alliance et du Riverdale Immigrant Women’s Centre. Prabha détient une maîtrise en planification urbaine de la Faculté d’études environnementales de l’Université York à Toronto. 


Priti Gami Shah, Membre du Conseil (Sept. 2018 - Sept. 2021)

Priti Gami Shah apporte 30 ans d’expérience et ses connaissances à sa défense de l’équité, la justice et la paix. Son militantisme et sa mobilisation politique sont influencés par son éducation en Inde et ses épreuves en tant qu’immigrante racialisée au Canada. Elle concentre une grande partie de son travail à dénoncer le racisme systémique et des approches qui impactent négativement le potentiel et les expériences d’immigrantes, de réfugiées et de femmes sans statut. Une telle inégalité lui motiva d’établir les services Drishti Consulting.

Au cours des 30 dernières années, elle a travaillé avec des organisations à but non lucratif, des syndicats du secteur public, des gouvernements, des organisations interreligieuses et des actions collectives de base. Elle a créé plus de 350 séminaires et programmes qui s’opposent à l’inégalité raciale et des genres. Elle encourage des organismes à se servir de l’intersectionnalité. Elle a élaboré, coordonné et rendu possible des conférences locales et internationales au sujet de justice sociale : Our voices Rising (SCFP 2006) et Redistribution of Wealth – Economic and Environmental Justice from Indigenous and faith perspectives (2010). Elle a été lauréate du prix RBC des 25 grands immigrants au Canada, parmi d’autres distinctions.