Appuyez l'ICREF >>
 

Nouvelles

Marie-Laurence Beaumier est la récipiendaire de la bourse Marta D !

5 juin 2017

Marie-Laurence B. Beaumier, doctorante au Département des sciences historiques de l’Université Laval, est la récipiendaire de la bourse offerte par le Fonds commémoratif Marta Danylewycz pour l’année 2017. Dans sa thèse, Marie-Laurence examine l’évolution des pratiques et des expériences de la parentalité entre 1960 et 1980 afin de mettre en lumière les identités genrées et leurs dimensions intersectionnelles. Ses constats s’appuient sur un corpus de sources orales constitué principalement par des entretiens avec des mères et des pères d’un quartier populaire de la région de la ville de Québec. Ces sources inédites, complétées par l’analyse de manuels pédiatriques, de guides sur la parentalité et des législations canadiennes sur la famille, lui donnent ainsi un accès privilégié aux dynamiques familiales afin d’éclairer les rapports de pouvoir, au croisement du genre et des âges, qui s’y sont déployés. En accord avec les objectifs du Fonds commémoratif Marta Danylewycz, Marie‑Laurence offre à cet égard une perspective historique et résolument féministe en ciblant les dynamiques de pouvoir qui se sont manifestées par la (re)production et la contestation des rôles et des responsabilités associées à la féminité et à la masculinité. Et ce, à une époque où les mouvements féministes cherchaient à redéfinir les relations de pouvoir sexués. La bourse lui permettra de terminer ses enquêtes orales afin de mener son projet à terme.     

Mention honorable, Prix Marta Danylewycz, 2017

Le comité veut aussi reconnaitre une mention honorable pour le fonds Marta Danylewycz. 

Emma McKenna pour sa thèse "Fire in the Archive: Canadian Feminist Discourses of the 1980s". Elle utilise la théorie féministe avec l'économie politiques, les théories critques sur la race et la production féministe culturel pour analyser les débats féministes dans les pages de KINESISCanadian Woman Studies/Les Cahiers de la Femme, et Atlantis. Le travail de McKenna est une intervention bienvenue et réquise dans l'histoire récente du féminisme au Canada. Son travail explore comment les débats féministes en l'économie politique ont été articulé a côté les analyses sur la race, la sexualité et la classe et que ces débats ont joué un rôle dans les analyses variées de la pornographie et les femmes en pauvrété. Le doctorat de McKenna dans les domaines d'anglais et études culturels démontre que les historiennes ont beaucoup a gagné en travaillent avec nos collegues en recherche interdisciplinaires.

Pour plus d'information sur le fonds Marta Danylewycz


Partager: