Appuyez l'ICREF >>
 

Nouvelles

Appel à propositions de communications !

12 janvier 2018

L'ICREF co-marraine deux sessions interdisciplinaire au Congrès 2018, les membres des associations qui co-marrainent ces deux sessions féministes interdisciplinaires transmettent cette invitation à leurs membres. 

SESSION INTERDISCIPLINAIRE 1:

La réconciliation et les appels à l’action: les réponses et les responsabilités féministes

Les quatre-vingt-quatorze appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation exigent des réponses engagées à travers un large éventail d’institutions et communautés : « Tous les aspects de la société canadienne pourraient devoir être réexaminés » (CVR, 2015, viii). Cette séance interdisciplinaire invite des perspectives autochtones et non autochtones ayant trait aux responsabilités des féministes à répondre à la CVR. Les auteures sont invitées à réagir aux appels précis et à réfléchir sur ce que ceci veut dire pour les droits des femmes autochtones et les responsabilités des femmes non-autochtones. En outre, les analyses critiques de la CVR sont aussi les bienvenues. Des interventions peuvent contextualiser la CVR au sein d’un moment historique précis ou considérer comment la CVR peut être utile – tout en étant parfois un défi – à obtenir la justice sociale pour les femmes autochtones. Les réflexions concernant les liens entre les féminismes et la santé et les équilibres familiaux seront encouragées. Sont également les bienvenues des communications qui décrivent et analysent le rapport entre la CVR et des mouvements de femmes autochtones vers la décolonisation et la résurgence autochtone, ou les tensions et connexions qui sont potentiellement prometteuses.

SESSION INTERDISCIPLINAIRE 2:

Les avenirs des féminismes

Cette séance invite des réflexions critiques au sujet des avenirs des féminismes, au sein de la théorie et des pratiques quotidiennes. On peut s’inspirer des analyses historiques qui fondent des avenirs féministes possibles, ou à partir d’une carte des domaines contemporains des féminismes – queer, autochtone, intersectionnel, trans, du sud global, socialiste, écoféministe ou autres – comme points d’entrée afin d’imaginer comment se diriger vers des avenirs féministes. Quels seront les défis pour des avenirs féministes? Et à quoi ces avenirs féministes ressembleront-ils, quelles seront leurs tensions et contradictions, mais aussi leurs potentiels libérateurs?

Des propositions peuvent être soumises SEUELEMENT par le compte courriel qui suit et en utilisant le formulaire ici. Seules les membres des associations qui co-marraine peuvent faire une proposition.

congressinterfeminisms@gmail.com

Date limite pour les propositions : le 27 jan, 2018.

Associations qui co-marrainent  ces sessions :

  • Canadian Association for Social Work Education / Association canadienne pour la formation en travail social (CASWE/ACFTS)
  • Canadian Association for the Study of Women and Education / Association canadienne pour l'étude sur les femmes et l'éducation (CASWE/ACÉFÉ)
  • Canadian Committee on Women’s History / Comité canadien de l’histoire des femmes (CCWH/CCHF)
  • Canadian Research Institute for the Advancement of Women / Institut canadien de recherches sur les femmes (CRIAW/ICREF)
  • Society for Socialist Studies - Société pour études socialistes (SSS/SES)
  • Canadian Political Science Association - Association canadienne de science politique (CPSA/ACSP)
  • Women and Gender Studies et Recherches Féministes (WGSRF)

 


Partager: